5 CONSEILS CLES POUR DEVENIR UN(E) CHEF(FE) DU CUNNILINGUS

Comme pour toute forme de préalable sexuel, le cunnilingus a le potentiel d’être intensément agréable pour votre partenaire. Néanmoins, il est préférable de communiquer avec votre partenaire sur ses préférences. Parce qu’aussi savoureux soit-il, il peut déplaire si vous vous y prenez mal. Voici donc cinq choses à savoir pour faire un cunni qui la fera planer.

SIT-ON-CUNNILINGUS-FACE-SITTING – SOURCE IMAGE : DESCULOTTEES
  •  PRENEZ VOTRE TEMPS POUR LUI FAIRE PLAISIR

Lorsqu’il s’agit de sexe oral, il est nécessaire de prendre son temps. Nul besoin de mouiller uniquement de sa salive le sexe de l’autre et de se lever pour la pénétration. Prenez votre temps, je vous le répète. Elle vous fera signe une fois qu’elle se sentira prête à vous recevoir.

Beaucoup de gens croient qu’il faut seulement utiliser sa bouche durant le sexe oral. Mais la bouche peut se fatiguer très vite. Utilisez vos mains pour doubler ou même tripler les sensations que vous pouvez créer. Ainsi vous pourrez donner à votre bouche une pause. Et surtout, pour chaque étape, prenez votre temps.

Il est vrai que votre langue est un excellent outil, mais la clé du sexe oral est d’utiliser aussi ses mains. Vous pouvez combiner l’action de la langue en utilisant vos mains pour caresser le clitoris ou jouer avec les lèvres. Stimulez le clitoris à une vitesse qu’elle apprécie. Vous pouvez lui demander ou simplement écouter les réponses de son corps. Essayez de faire des cercles, déplacez votre langue de haut en bas, ou de gauche à droite. Une fois que vous trouvez ce qui fonctionne, continuez jusqu’à ce qu’elle atteigne l’orgasme.

  •  COMMUNIQUEZ ET LAISSEZ-VOUS EMPORTER

Je ne cesserai jamais de le dire, il est préférable de communiquer avec votre partenaire pour convenir de ses préférences. Il est important de savoir ce qu’elle aime. Ceci vous permettra de la mettre dans un bon état d’esprit pour s’abandonner. Il est demandé de voir avec votre partenaire ce qu’elle veut avant, durant, au cours et après l’acte sexuel (oral et plus encore).

  •  LE CLITORIS D’ACCORD, MAIS PAS QUE : LES LEVRES AUSSI COMPTENT

Si vous avez pris l’habitude de lire les récits vicieux de Djamile Mama Gao, vous verrez combien il porte une attention particulière au clitoris de la femme. Il y met de l’ardeur, de l’émotion. Il en fait sa beuverie et prend du plaisir à parcourir, savourer, déguster voire dévorer (avec subtilité certes !) cette partie intime de la femme. Et pourtant, ce n’est que ce qu’il met sur le papier ! Imaginez dans la réalité comment il s’y prendrait. Je vous recommande de faire comme lui. Le clitoris mérite sans aucun doute votre attention. D’autant plus que c’est le seul organe sur le corps humain qui est exclusivement destiné au plaisir. Oh quelle chance pour les femmes ! Et donc, quelle responsabilité pour les autres qui ont du goût et qui aimeraient leur procurer du plaisir !

AIMEZ LE CLITORIS, ET VOTRE PARTENAIRE VOUS AIMERA

Cela dit, ne sous-estimez pas le pouvoir des autres parties de l’anatomie féminine. Les lèvres par exemple, c’est aussi précieux.

Malheureusement les lèvres (je parle des plis internes et externes de la vulve) sont souvent négligées. Pourtant, quel délice ! Pleines aussi de terminaisons nerveuses, les lèvres sont sensibles au toucher. Elles communiquent au corps le désir que vous choisissez de leur procurer. Alors, ne vous privez surtout pas. Soyez méticuleux(se), soyeux(se) et surtout explorez-les avec de la tendresse.

  •  FAITES PREUVE D’ENTRAIN

Si vous avez envie de réveiller l’excitation chez votre partenaire, montrez-lui que cela ne vous gêne pas de lui faire l’amour avec la langue. Et svp (s’il vous plaît, NDLR), mettez-y du cœur ! Quand c’est fait avec une vraie intention de faire profiter l’autre, ça se sent et ça se vit. Vivez donc intensément le moment de vos cunnis. Ce n’est pas juste une formalité rapide à gérer à la va vite pour passer à autre chose. Non ! Absolument non ! C’est une affaire absolument capitale. Occupez-vous en avec passion, avec la pulsion vive du coeur qui bat par conviction d’être entrain de faire quelque chose de légendaire. Parce que c’est le cas : un cunnilinctus bien fait, ça change tout dans le rapport sexuel.

Et pour ça, ne restez pas figé. Comme pour tout dans le sexe, il n’y a pas de position idéale. Variez les angles. Changez les postures. Cela participe à pimenter le moment.

Il faut savoir que la plupart des gens, les femmes en particulier, se sentent gênées d’avoir des rapports sexuels oraux. Beaucoup de considérations sont prises en compte dans leurs têtes. Volontairement ou inconsciemment. Et ça peut ralentir ou freiner l’envie. Alors, si vous pouvez faire savoir à votre partenaire que vous êtes vraiment excités à l’idée de le faire, vous la mettrez à l’aise et augmenterez le niveau de plaisir ressenti.

  •  NE CHERCHEZ PAS A SAVOIR SI ELLE EST SATISFAITE

Avec le sexe oral, l’on a souvent tendance à suivre les gestes de la femme pour savoir s’il en faut plus ou non. Au mieux si cette dernière est satisfaite. C’est une bonne démarche. Mais ne vous focalisez pas que sur cela. Si vous avez réussi à mettre l’autre en confiance, elle vous dira naturellement si elle prend plaisir. Alors lâchez prise là-dessus et concentrez-vous à bien faire ce que vous avez à faire. Lorsqu’elle aura atteint l’orgasme et n’en pourra plus de la délectable torture sensuelle que vous lui infligez, vous vous en rendrez compte. Tout son corps, ses jambes particulièrement, son souffle aussi, et ses gémis possiblement, vous l’indiqueront. Restez focus sur votre cunni. Laissez l’autre vous dire quand ça suffit.

Mais attention ! Si un orgasme est bien, il faut savoir que deux à deux endroits différents, c’est encore mieux.

ILLUSTRATION EROTIQUE DU CUNNI

Parce que le clitoris peut être très sensible après un orgasme, concentrez votre attention sur d’autres zones moins sensibles. Et une fois encore : prenez votre temps. Et même si ça peut paraître répétitif, il faut vraiment que je le fasse pour espérer que vous avez bien retenu l’essentiel : vous pouvez lécher ses lèvres, le reste de sa vulve et explorer d’autres zones érogènes avec vos mains, comme ses mamelons.

Ces quelques conseils s’appliquent aussi bien pour les hétéros que pour les lesbiennes, bisexuels et transgenres (LGBT ou LGBTQIA+). Ils vous seront utiles et vous verrez combien votre partenaire vous sera reconnaissant(e) d’avoir rendu son fantasme si beau.