DESIR…

Etrange moment que ce moment où, en un instant, tout bascule…
Il n’y avait rien, et puis soudain, le feu aux joues…
Tout était normal et puis, soudain, le coeur s’emballe, la chaleur s’installe, l’envie devient viscérale, obstinante…

Ca part d’un petit rien du tout, une odeur, un frôlement, un regard, un mot doux, une voix rauque, une main qui m’effleure, un souffle chaud dans le cou, une idée inattendue, une proposition indécente, l’idée de quelque chose de surprenant, et l’envie de lâcher prise, de me laisser emporter m’envahit brusquement, alors que, la seconde d’avant, il n’y avait rien.

Le champs de mes pensées se rétrécit… l’univers se focalise sur ce désir, sur le sang qui vient gonfler mes lèvres, sur l’envie d’être tout près, vraiment très très près de toi… Te respirer, te goûter, toucher ta peau sublime douce et sombre, laisser mes mains te caresser…

L’envie de sentir que toi aussi tu me désires, que tu me couvres de baisers gourmands et surprenants,des baisers doux comme les ailes d’un papillon qui me frôleraient, ou des baisers possessifs, des suçons qui, entre plaisir et douleur, marquent mon corps pour quelques heures comme pour me dire « tu es à moi » .

Que ta main se fasse exploratrice de mes rondeurs et de leurs méandres cachés, tel un aventurier à la conquête de terres inconnues. Qu’elle se fasse insidieuse et envahissante, douce et ferme à la fois, et que tu sois attentif à l’effet que tu produis sur moi. Attentif à mon pouls qui s’accélère, attentif à mes doigts qui se crispent sur ton dos, sur tes fesses.

Que nos doigts s’enlacent et que nos yeux s’accrochent. Que tu voies que je rougis sous l’impudeur de ton regard , et que tu me glisses à l’oreille une réflexion qui me réchauffera encore plus…