FRISSONS INTIMES

Entre tes replis intemporels
Tracés de vergetures
Se cachent des nuances d’extase
Et c’est jusqu’à la plante de tes pieds
Que s’élève l’emphase du désir
Recouvert de mille et une
odeurs insoupçonnées
Qui coulent comme une lave volcanique
Pour me dévoiler les saveurs
divinement perlées sur tes pourtours palpitants

Ainsi m’enivrent tes vergetures comme tes
replis
Plantés jusqu’à la plante de tes pieds

Ô lave volcanique !
Qu’est l’élégance
Sinon la beauté de tes fesses
Empalées de frissons intimes ?

Laisser un commentaire