LE SEXE EXPLIQUE AUX VIERGES ET AUX PHALLOCRATES

Je m’adresse par ce présent texte aux pucelles. Tout aussi bien celles qui le sont par obéissance à des valeurs morales et religieuses que celles qui le sont uniquement par contrainte. Voici dix choses que je vous dirai, et qui, loin des embellissements surfaits des séries à l’eau de rose ou même des scénarios pornographiques les plus grotesques, te montreront comment tu dois réellement voir LE SEXE (pour les femmes) et donc par ricochet LA DEFLORATION (pour les femmes évidemment).

Il n’y a pas que les fesses et les seins, il y a aussi le SEX-APPEAL.

Les garçons, même quand ils ne veulent que coucher, ne s’intéressent pas forcément qu’à ton corps, contrairement aux idées reçus. Ils s’intéressent aussi au petit plus que tu dégages et qui se reflète sur ton corps. Combien de fois on a déjà entendu le fameux (ou peut-être qu’on l’a dit) « Il m’a trompée avec elle ! Pourtant elle n’a pas de fesses ni de seins, elle ressemble à une guêpe ! » ? En fait, le désir ne vient pas uniquement de là. Tu n’as absolument pas à avoir peur d’être rejetée parce que tu ne corresponds pas à certains critères physiques. Il suffit de mettre en avant ce petit plus que tu as en toi, et d’avoir confiance en tes atouts. Un marché doit proposer divers produits. Ne te fatigue donc pas à t’ajuster.

Il n’y a pas que les fesses, les seins et le sexe appeal, il y a aussi LE MANQUE

Il y a une grosse différence entre la sexualité féminine et la sexualité masculine. Elle réside en ceci : Les hommes couchent quand ils le peuvent, les femmes couchent quand elles le veulent. Ce n’est un secret pour personne que ce n’est jamais le garçon qui doit dire « Pas le premier soir », « Pas le premier mois », « pas la première année », « pas avant le mariage ». Il existe beaucoup de garçons qui en plus de ne pas être spécialement séduisants, n’ont pas une rhétorique magique qui fait baisser les jupons, qui doivent attendre des mois avant de pouvoir tirer leurs coups et qui du coup acceptent toutes celles qui se présentent.

Même après 10 ans d’attente chaste, tu peux rester un plan cul.

Ne crois JAMAIS, parce que ton copain a accepté de t’attendre, qu’il t’aime réellement. Certains sont prêts à tout pour arriver à leurs fins, peu importe le temps que ça pourra prendre. D’autant plus que ce n’est pas comme si en t’attendant il se privait de tout plaisir charnel. Certains t’attendent en baisant avec d’autres et peuvent même après 10 ans de relation, te jeter une fois qu’ils ont eu ce qu’ils voulaient. Vous allez dire que j’extrapole, mais je vous assure que NOOOOON !

Beaucoup d’hommes refuseront de te sucer… Surtout si tu as des pertes blanches…

Beaucoup voudront faire passer leur pénis dans ta gorge. Mais malheureusement, en revanche, beaucoup pensent encore que sucer une fille c’est se rabaisser devant elle. Cela ajouté au fait que les hommes sont toujours un peu dégoûtés de la nature physiologique de la femme (oui, j’entends d’ici les commentaires, mais bon si c’est faux, sucez nous quand on a nos règles). Tu sais déjà que tu dois te cacher quand tu as tes règles, mais je suis sure, ma pucelle, tu ne savais pas que même les pertes blanches étaient répugnantes (c’est surprenant parce que ce n’est pas causé par un manque d’hygiène).

Il pourra te demander « es-tu sûre d’avoir envie de baiser ? », « comment tu sais que tu as envie de baiser ? »

Récemment, j’ai vu une vidéo sur Youtube où un idiot tentait d’expliquer pourquoi le porno féminin n’existe pas : D’après lui, la seule chose qu’une femme veut c’est « raconter sa journée à son chéri ». Elle n’attend absolument rien d’autre de lui. (profonde inspiration)

  • Le porno féminin existe
  • Les femmes demandent 10 fois plus de sexe que les garçons et jouissent 10 fois plus forts. Cela est d’ailleurs SCIENTIFIQUEMENT PROUVE. Si ce n’était pas le cas, pourquoi les garçons auraient-ils peur d’être des éjaculateurs précoces ?
  • Beaucoup de garçons ont tendance à nous infantiliser dans ce domaine. Ils aiment sortir des conneries dans le style « la femme ne sait pas tromper avec le corps seulement », ils aiment croire qu’on ne ressent jamais de désir. Ainsi, le jour de ta première fois, ne soit pas surprise de l’entendre te demander « qu’est-ce qui te fait dire que tu le veux vraiment ? »

Comprend à tes débuts que tu es une novice et n’en ait pas honte

Le sexe est ludique. C’est un jeu. Et, tous les jeux ont leurs règles. Pourquoi le sexe serait-il l’exception ? Baiser c’est tout un savoir-faire. Ma pucelle chérie, ne va jamais dans son lit en te disant que parce que tu as vu deux millions de vidéos sur Pornhub, tu sais faire une bonne fellation, tu sais tourner ton bassin. Que nenni ! c’est comme si un(e) enfane de 3 ans te dit savoir jouer au foot comme les grands parce qu’il ne loupe aucun match ! Le mieux c’est d’être zen et honnête avec lui, lui demander de t’apprendre. A 70% de chance, il sera ravi d’être celui qui t’apprend. Et d’ailleurs, à chaque nouveau partenaire ce sera un nouvel apprentissage. Tout le monde n’est pas pareil, tout le monde a ses gouts au lit. Tu devras réapprendre à donner du plaisir à chaque fois. Et à chaque nouvelle fois, tu seras plus aguerrie.

Ton partenaire aussi a la pression pour ta première fois

Oui, tu n’es pas la seule à vouloir que ça se passe bien et que ça ne soit pas traumatisant. Déflorer c’est une opération délicate. Au propre, comme au figuré. Il aura peur que tu le trouves brusque et violent. Si c’est le cas tu vas te sentir salie, tu auras l’impression d’être son jouet et votre relation va en pâtir. Il n’a pas envie que tu te sentes mal après (s’il est normal en tout cas). Mais il aura aussi peur que tu le trouves trop doux, pas assez viril… Et last but not least Il aura aussi peur que tu n’aimes pas du tout.

Les garçons doivent aussi faire leur toilette intime

On t’a appris dès le bas âge à prendre grand soin de ton mont de venus. Mais il est probable que tu n’aies pas entendu de pareilles injonctions adressées à tes frères. Pourtant, le pénis aussi devrait être nettoyé. Et avec tout autant de soin. Surtout, s’il n’est pas circoncis. Il faut que tu saches que tu as aussi le droit d’exiger un partenaire PROPRE ! Et, pas que d’ailleurs ! Un partenaire propre et qui ne boit pas trop de bières parce que ça a aussi une influence sur l’odeur du gland et du liquide pré-séminal… Même sur celle du sperme, d’ailleurs !

Si tu ne sens pas l’envie de faire quelque chose, ne le fais pas

Exemple illustratif : Voici Loane. Loane fait une fellation à son petit-ami. Il jouit sans prévenir dans sa bouche alors qu’il sait qu’elle n’aime pas (et qu’il y a une semaine il a refusé de la sucer à cause de ses pertes blanches). Elle fait semblant de tout avaler. Se lève. L’embrasse de force en recrachant tout dans sa bouche à lui. Faites comme Loane. Loane est une brave dame.

Si tu te sens l’envie de faire quelque chose, fais-le !

Exemple illustratif : Voici Geneisha. Geneisha veut une sodomie. Ses copines lui ont dit que c’est une pratique amorale. Geneisha pointe son postérieur rebondi à son mari dès qu’il rentre. Faites comme Geneisha.

BONUS

  • Il n’y a pas qu’une virginité ! Tu expérimenteras l’intimité physique à plusieurs degrés. Il y aura la première fois que tu vas faire l’amour. Il y aura la première fois que tu vas éjaculer. Il y aura la première fois que tu auras un orgasme mammaire et etc.
  • Il faut toujours te protéger. Si ton copain est allergique au latex, toi tu es allergique aux MST et aux grossesses non-désirées.